Comment laver une culotte menstruelle ?

culotte menstruelle

Pour mieux préserver la culotte de règles et prolonger la résistance, il est nécessaire de savoir les différentes afin de bien la laver. Dans ce cas, il est important d’en prendre soin afin de conserver ses propriétés d’absorption. Avant tout, la culotte hygiénique est une lingerie intime, avec les propres spécificités de nettoyage. Découvrez alors comment laver la culotte menstruelle.

Qu’est-ce que la culotte menstruelle ?

Parfois, cette alternative saine à des simples protections périodiques est encore méconnue des femmes. Pourtant, le sous-vêtement menstruel est susceptible de transformer le quotidien pendant les périodes de règles. En effet, l’avantage de cette culotte innovante, c’est qu’elle se présente comme la lingerie classique en intégrant une nouvelle méthode de protection hygiénique. Ladite culotte peut aussi se proposer sous plusieurs types : maillot de bain, string, culotte haute, voire shorty. Elle dispose d’une zone invisible et aussi de qualité d’absorption importante pour éviter les risques de fuites.

Généralement, elle est composée des matières entièrement Bio et elle a également l’avantage de préserver la santé. En fait, cette culotte menstruelle est confortable, pratique et esthétique. Elle est un allié considérable pendant les cycles. La culotte de règles brise les tabous et prouve aussi qu’on peut être sexy en ayant ses règles. Il est important de savoir laver culotte menstruelle.

Quelle est la composition de la culotte menstruelle ?

De nombreuses femmes ont de doutes sur les compositions de serviettes jetables et tampons. Souvent, ces protections hygiéniques sont trop contraignantes, peu respectueuses de l’environnement et parfois risquées. Cependant, les culottes de règles offrent une alternative saine, qui intègre les matières entièrement naturelles. Pour la plupart, elles sont hypoallergéniques. Les culottes menstruelles sont généralement créées à partir des tissus et des matériaux de haute technologie.

Le prélavage, le lavage et le séchage

Pour les premiers lavages, afin d’éviter le stress, il existe quelques étapes que vous devez suivre pour laver culotte menstruelle. Avant de mettre la culotte menstruelle en machine, il faut la rincer à l’eau froide. Vous devez, pour cela, la plonger dans l’évier, dans une bassine ou bien la rincer sous la douche à l’eau froide. Cela prend seulement deux minutes. Il faut que l’eau devienne claire. Vous pourrez, par ce procédé, voir la qualité d’absorption de ladite culotte. En effet, si vous employez la culotte hygiénique pour les pertes vaginales ou les fuites urinaires, vous pouvez sauter l’étape de prélavage et la mettre directement en machine.

Il est maintenant temps de passe la culotte en machine. Elle ne va pas risquer de tâcher les autres vêtements. Il est nécessaire de privilégier une lessive hypoallergénique afin de prolonger la durée de la vie de votre culotte. Vous devez aussi bannir l’assouplissant. Leur utilisation réduit, en effet, l’efficacité de l’absorption considérablement. Par ailleurs, le passage de la culotte de règles en machine est nécessaire afin d’éliminer toute bactérie.

Vous devez, en revanche, éviter de mettre le programme sur une température trop haute. La chaleur peut, en effet, fixer le sang ou bien les tâches organiques sur les vêtements. C’est la raison pourquoi un prélavage à l’eau tiède ou froide est important. La culotte menstruelle ne supporte pas ainsi la chaleur. Dans ce cas, on évite de la mettre sur un radiateur ou au sèche-linge. Il faut tout simplement laisser sécher la culotte à l’air libre. Ainsi, la culotte de règles mérite d’être respectée.

En outre, les détergents et les lessives agressives peuvent endommager les capacités d’absorption et les fibres. Il est, à cet effet, recommandé les lessives à base des produits naturels. Habituellement, elles sont écologiques, bio et non-irritantes. En fait, la lessive en poudre contient généralement moins de conservateurs et d’allergènes qu’une lessive liquide.

Comment entretenir la culotte menstruelle ?

Lorsque vous adoptez la culotte menstruelle, vous pouvez vous exposez à quelques erreurs au départ. Il faut donc les savoir et les éviter. Tout d’abord, vous devez éviter toute lessive non bio et chimique. En effet, pendant le prélavage à l’eau douce, le lavage en machine, une trop haute température peut affecter la capacité d’absorption et les fibres de culotte. Il ne faut pas utiliser le sèche-linge après lavage culotte menstruelle. Vous devez plutôt prioriser le séchage à l’air libre. On proscrit le repassage, pouvant endommager fortement la culotte et les qualités d’étanchéité.

Effectivement, le savoir de toutes les spécificités d’entretien des culottes menstruelles vous permettra ainsi de prolonger sa résistance et sa durée de vie. Économique, saine et écologique sont les mots d’ordre de la révolution hygiénique. De plus, pour prolonger la durée de la vie de la culotte menstruelle, il est important d’en prendre soin. Avec les lessives à basse température, écologiques et douces, il vous est, en outre, conseillé de mettre celle-ci en machine dans le filet de lavage.

De même pour les restes de la lingerie intime. La culotte ne souffrira ainsi pas du frottement d’autres textiles. Les culottes menstruelles sont ainsi conçues et optimisées pour une protection, qui dure huit à douze heures, selon votre flux. Leur durée de vie varie généralement de deux à trois ans, en fonction de l’attention que vous leur apporterez.

Les enseignes de la zone commerciale de Plan de Campagne